Voiturea
moteur voiture

A quoi sert une valise de diagnostic ?

Une valise de diagnostic est tout simplement un ordinateur que l’on va venir brancher sur la voiture pour effectuer des opérations de maintenance (mise à jour, remise à zéro) mais aussi pour identifier des pannes.

Valise de diagnostic, un outil automobile indispensable

Toutes les voitures embarquent désormais de l’électronique et de nombreuses fonctionnalités sont gérées par l’électronique, y compris au niveau du moteur de l’automobile. Pour assurer le contrôle et certaines opérations de maintenance sur le véhicule, les constructeurs proposent une prise sur le véhicule permettant de brancher une valise de diagnostic. Également appelé lecteur de code défaut, la valise de diagnostic peut être dédié à une marque ou multimarque. Différents modèles sont même proposés à la vente aux particuliers, leur permettant d’accéder à certaines informations lorsque ceux-ci effectuent les réparations eux—mêmes.

Autrement, les concessions de marques disposent des modèles constructeurs, spécialement conçus par les constructeurs d’automobiles et permettant d’intervenir sur tous les modèles de la marque. Les centres automobiles ou encore les garages disposent de modèles multi-marques, ce sont tout simplement des ordinateurs ayant chargés toutes les versions nécessaires de valises pour intervenir sur toutes les marques de véhicules.

Comment fonctionne une valise de diagnostic ?

La valise peut prendre la forme d’un ordinateur classique, sur lequel on va installer un logiciel et le raccorder au véhicule avec une prise (OBD, OBD1, OBD2…) adaptée à la marque du véhicule. Une fois branché, il faut lancer le logiciel pour obtenir les premières informations. Les valises de diagnostic professionnelles ressemblent à des totems sur roues à des valises, intégrant un ordinateur à l’intérieur. Muni d’un écran et d’un clavier ainsi que de touches pour pouvoir lancer le diagnostic et effectuer des opérations, la valise nécessite d’être rechargée et d’être branchée sur le véhicule pour fonctionner.

Une fois branchée, la valise peut permettre de récupérer certaines informations concernant :

  • Le système de freinage
  • Le système d’admission
  • L’éclairage du véhicule
  • La sécurité (ABS, Airbag…)
  • Les informations de maintenance

Pour réussir à obtenir ces informations, il faut être sûr d’avoir choisi le bon modèle de voiture, cela peut se faire par le renseignement de la plaque d’immatriculation, autrement il faut affiner le choix du véhicule par la marque, le modèle, la finition, la motorisation et parfois même le nombre de places. Choisir le mauvais véhicule peut entrainer une mauvaise interprétation des données de la valise de diagnostic ou tout simplement ne pas faire fonctionner l’outil.

Quels intérêts d’utiliser la valise de diagnostic ?

De nombreuses pannes sont désormais liées à l’électronique. Une intervention sur véhicule pour un changement de pièce ou d’un capteur peut entrainer un code défaut, c’est-à-dire afficher un voyant sur le tableau de bord qui reste fixe ou tout simplement entrainer l’incapacité de redémarrer le véhicule. Plusieurs milliers de codes défauts existent, il n’est donc pas simple d’identifier le capteur défaillant ou l’origine de la panne sans se brancher, notamment lorsque les valises de diagnostic assurent la traduction de ce code défaut, une information très importante permettant d’identifier plus rapidement la panne.

Lorsque les garagistes ou les opérateurs abordent les erreurs affichées sur la valise, ils vont tout d’abord effectuer une analyse de l’historique et vérifier s’il s’agit d’une erreur temporaire ou d’une erreur permanente. Le calculateur de la voiture peut très bien avoir un raté, cela entrainera une erreur temporaire et l’opérateur pourra constater ce défaut, une simple remise à zéro permettra de remettre à jour le tableau de la voiture. La valise permet aussi de pouvoir intervenir sur le véhicule, d’effacer le tableau des erreurs et de vérifier si les codes défauts réapparaissent. L’opérateur peut ainsi savoir si la panne a été trouvée et résolue, ou si un capteur continue à envoyer une information concernant une panne toujours présente.