Voiturea

Quel type de crédit pour acheter une voiture ancienne ?

Il n’existe aucun amoureux d’automobile qui ne rêverait pas de rouler à bord d’une Citroën DS, une Jaguar cabri¬o¬let Type E, une DBS Aston Martin ou même une Renault R5 Tur¬bo Série 1. Mais pour concrétiser un tel désir, encore faut-il disposer du budget nécessaire pour faire l’acquisition du véhicule. Et pourquoi ne pas passer par un crédit automobile ? Le marché regorge d’offres de financement adaptées à un tel projet.

Le bon crédit pour financer l’achat d’une voiture ancienne

Tous les prêts auto ne sont pas forcément adaptés à l’acquisition d’une voiture ancienne. C’est le cas du crédit auto affecté. Ce dernier est généralement utilisé pour l’achat de modèles neufs et se souscrit auprès des concessionnaires. Comme son nom l’indique, il est affecté à l’acquisition du véhicule et ne peut pas être utilisé pour d’autres fins. Or, une voiture ancienne implique parfois de réaliser des travaux de restauration et réparation qui peuvent s’avérer coûteux en fonction de l’état du modèle. Il est alors plus judicieux d’opter pour un emprunt qui vous offre une trésorerie supplémentaire pour payer les rénovations nécessaires. Le prêt personnel s’avère alors plus avantageux dans ce contexte. À l’inverse du prêt affecté, ce crédit n’exige aucun justificatif d’usage. Les fonds sont librement utilisables. Vous pourrez les investir dans l’acquisition de votre voiture ancienne et payer en parallèle les réparations et restaurations. Le prêt personnel a l’avantage d’offrir plus de flexibilité.

Quel montant demandé pour son prêt auto ?

Avant de démarrer les démarches pour obtenir le prêt auto, vous devez déterminer en amont le coût de la voiture convoitée. Les tarifs d’une voiture de collection vont dépendre d’une myriade de paramètres à commencer par l’état. Une épave ne sera certainement pas chère à acquérir sauf s’il est question d’un modèle extrêmement rare et d’exception. L’intérêt du modèle auprès des collectionneurs joue aussi sur les prix. Si l’automobile est particulièrement recherchée, forcément les prix vont s’envoler. La rareté détermine également les tarifs du marché. Pour vous donner une idée, sachez qu’une Fiat 500 se négocie par exemple entre 5000 et 8000 euros sur le marché. Une Citroën DS vous coûtera entre 8000 et 35 000 euros. Et prévoyez entre 50 000 et 350 000 euros si votre rêve est de vous installer au volant d’une Porsche 911. Attention, à part le prix d’achat, incluez dans votre budget le coût de la restauration qui peut être plus ou moins élevé en fonction de l’état du véhicule.

Où acheter sa voiture ancienne ?

Si vous aspirez à trouver de bons prix pour la voiture convoitée, choisissez le canal de commercialisation adapté. En contactant un particulier par exemple, vous pourrez négocier énormément les prix. Par contre, soyez vigilant, car aucune garantie n’est apportée. L’idéal est de vous faire accompagner par un expert au moment de la transaction pour déterminer les modifications à faire sur le véhicule et le prix de la restauration. Plus coûteuse, mais plus sécurisée, la solution des ventes aux enchères est également à envisager. Ces plateformes permettent de dénicher plus aisément les bons modèles, mais il faudra fixer une limite sur le budget et ne pas la dépasser. Enfin, passer par les vendeurs professionnels reste la meilleure option, car c’est un gage de maîtrise technique et de fiabilité. Votre interlocuteur sera un expert qui saura vous conseiller et qui vous apportera toutes les garanties légales.