Voiturea
concept car

A quoi sert un bureau d’étude automobile ?

Le monde automobile doit toujours renouveler son offre. Réactivité, écoute des besoins et des attentes des consommateurs ; les marques rivalisent pour présenter la voiture qui séduira le plus d’acheteurs. Les nouveaux modèles sont l’occasion de mettre en avant un savoir-faire au niveau du design, mais aussi technologique. Si les designers font les esquisses des nouvelles voitures de demain, les dessins doivent ensuite être transmis au bureau d’étude. Mais quelle est la raison d’être de ce dernier ?

Quelles sont les missions du bureau d’études automobile ?

Un bureau d’études peut faire partie intégrante d’une entreprise. C’est le cas dans le domaine automobile. Mais il est courant que l’on fasse appel au savoir de cabinets indépendants pour confirmer certaines données. Le bureau d’études traite plus spécifiquement des expertises techniques d’un produit, sous l’égide d’un ingénieur. Les pièces relatives à un nouveau modèle de voiture y sont conçues, en respectant des cotes spécifiques, mais aussi les normes en vigueur dans le domaine automobile.

Le bureau d’étude doit donc, entre autres, prendre en compte la résistance du matériau qui va être utilisé pour la conception, mais les ingénieurs et techniciens doivent également trouver des moyens pour satisfaire la clientèle potentielle (ajout de technologie innovante, réduction de consommation de carburant etc…). Les moyens financiers qui peuvent être mis dans le projet doivent être également pris en considération dans l’élaboration du projet.

Faisabilités et contraintes sont ainsi étudiées pour chaque pièce qui compose la future voiture, pour créer, par la suite un assemblage cohérent. Les compétences des designers, des ingénieurs et des techniciens sont toutes mises à contribution pour conceptualiser un objet tridimensionnel, sur ordinateur.

Au-delà de l’objet en lui-même, le bureau d’études doit viser également à minimiser les coûts de production, si la voiture devait, finalement, faire l’objet d’une fabrication en série.

De la conception par ordinateur à la chaine de production : Les étapes

Il n’est pas rare que le bureau d’étude rattaché à la marque automobile fasse appel à des entreprises pour fabriquer une maquette ou le prototype d’une voiture, avant la phase de construction. Ces deux processus permettent de visualiser le produit de façon plus tangible.

La maquette à l’échelle 1 ; c’est-à-dire grandeur nature ; est en général la première étape. Pour pouvoir la fabriquer, le bureau d’étude automobile transmet les fichiers du futur produit au bureau d’étude de l’entreprise spécialisée en fabrication de prototype. Ce transfert est obligatoire pour choisir le matériau dans lequel va être réalisée la maquette, dans un premier temps. Ensuite, ce regard extérieur, permet également de valider ou d’invalider certains points.

Une fois la maquette réalisée, on peut se faire une idée plus précise de l’objet. Si la maquette est validée en tous points, on procède au prototypage. Le produit va avoir alors l’aspect finalisé du futur produit et pourra être présenté aux acheteurs potentiels, à la presse spécialisée, aux financeurs, au besoin. C’est l’ultime étape avant la fabrication en moyenne ou grande série.

Le bureau d’études est un partenaire clé dans la fabrication d’un nouveau véhicule. Design, fiabilité, sécurité, il est le garant de la mise sur route de millions de véhicules, chaque année.