Voiturea
voiture allemande

Comment acheter une voiture d’occasion en Allemagne ?

Les Allemands sont connus pour être plus soigneux que les automobilistes Français et les prix des véhicules sont généralement plus intéressants qu’en France. Comment procéder pour acheter un véhicule d’occasion en Allemagne ? On vous répond.

Un marché Allemand plus intéressant

Le marché des voitures allemandes a longtemps été plus intéressant que le marché Français, tout d’abord parce que financièrement parlant, les prix sont entre 15% et 20% moins chers que sur le sol tricolore. Cela dépend essentiellement de la marque de la voiture et du modèle mais il y a systématiquement de bonnes affaires en vue sur le marché Allemand. Autre point important, les véhicules sont souvent en meilleur état, les allemands sont connus pour la qualité de fabricant de leurs produits mais sont aussi très soigneux avec leurs véhicules car chez eux, c’est un critère d’achat important.

On peut facilement trouver des secondes mains sans aucun défaut extérieur, des véhicules entretenus en concession allemande avec un carnet de bord à jour et un état général irréprochable. C’est justement le type de voitures que les mandataires automobiles Français recherchent pour leurs clients. Entre l’achat, le rapatriement et l’administratif, l’opération est financièrement intéressante. Enfin, les véhicules Allemands ont parfois des options supplémentaires par rapport à la France comme des pneus neiges supplémentaires ou des finitions plus larges. Cependant, que ce soit chez Audi, BMW, Opel, Mercedes ou Porsche, il arrive que des options indispensables en France ne soient pas sur les véhicules comme par exemple les antibrouillards. Bien vérifier les options et la finition avant de se lancer.

Comment s’y prendre pour acheter une voiture Allemande ?

Il faut tout d’abord regarder aux annonces automobiles en ligne, le site automobile.fr propose par exemple les véhicules en vente dans tous les pays d’Europe dont notamment l’Allemagne. On peut y retrouver des véhicules vendus par les particuliers et les professionnels, il est conseillé de passer par un professionnel pour avoir des garanties sur la voiture et si possible, tout son historique. Il faudra forcément savoir parler Allemand ou Anglais, tous les documents seront rédigés en Allemand et donc, il faudra pouvoir tout interpréter afin d’éviter toute mauvaise surprise. Les concessions Allemandes situés à la frontière ont généralement des salariés parlant Français pour justement répondre à cette demande Française de véhicules allemands.

Il est conseillé de prévoir son déplacement à l’avance avec la concession et idéalement de programmer plusieurs déplacements dans plusieurs concessions. Enfin, l’idéal reste de bloquer un véhicule que l’on a vu sur photo, cela permet de pouvoir l’acheter et de repartir avec le moment voulu. Si le véhicule ne correspond pas une fois sur place aux photos, vous aurez toujours la possibilité de rentrer chez vous sans, évitant ainsi la mauvaise affaire.

Quelles sont les démarches pour acheter une voiture allemande ?

Forcément, l’achat d’une voiture Allemande est un peu plus compliquée que pour une voiture Française, il faut donc bien préparer les démarches administratives pour que tout soit opérationnel le jour venu.

  • TVA: vous n’aurez pas à payer de TVA si le véhicule a plus de 6 mois ou plus de 6000 km. Si moins, alors vous paierez la TVA mais vous pourrez vous faire remboursé lorsque le véhicule sera immatriculé en France.
  • Contrôle technique: si le véhicule a plus de 4 ans, il faudra passer le contrôle technique en France, et ce même s’il a déjà été passé en Allemagne.
  • Carte grise : le concessionnaire allemand vous remettra des documents comprenant les KFZ Fahrzeugschein et Fahrzeugbrief, ils sont nécessaires pour pouvoir faire les démarches de carte grise en France, tout comme le quitus fiscal.
  • Immatriculation : vous aurez besoin d’une plaque d’immatriculation temporaire pour pouvoir quitter le sol Allemand, il faut compter environ 30 euros, c’est ce que l’on appelle le « Kurzkennzeichen ». Pour une plaque d’immatriculation destinée à l’importation (moins contraignant), il faudra compter environ 80€, c’est ce que l’on appelle le « Ausfuhrkennzeichen ».
  • En France : une fois en France, vous aurez 15 jours pour déclarer le véhicule aux impôts, 1 mois pour faire la carte grise sur le site de l’ANTS et vous devrez passer dès que possible le contrôle technique pour les voitures de plus de 4 ans.

Conseil utile : vous pouvez demander une expertise de kilométrage si vous avez un doute sur le véhicule. Cela coûte entre 60 euros et 80 euros pour faire expertiser le kilométrage.